in

Une maman de 98 ans emménage dans une maison de retraite pour s’occuper de son fils de 80 ans

Envoi
Avis
0 (0 votes)

n dit que le lien qui unit une mère à son enfant se noue dès les premiers instants après la naissance.

En réalité, la connexion se fait en amont, pendant la grossesse, et se manifeste à la rencontre tant attendue.

Dès lors que les deux sont réunis, se crée alors une relation d’amour et d’attachement inébranlable, c’est la raison pour laquelle le contact physique les premières et heures et les premiers jours sont précieux dans la vie du nourrisson.

Cette histoire, relayée par nos confrères de Theindependent, nous prouve encore une fois que le dévouement d’une maman défie toutes les lois du temps.

Bien que cela se produise généralement lors de la grossesse et pendant l’accouchement, le lien maternel entre une femme et son enfant peut également avoir lieu dans les cas d’adoption.

Aussi, nombreuses sont les mamans qui ne ressentent pas toujours ces émotions « instantanément ».

Cette relation peut dans certains cas, se déployer progressivement et prendre des heures, voire des jours ou des mois pour évoluer.

Toutefois, ce lien n’en est pas moins indéfectible, toute femme ayant vécu cette expérience décrira cet attachement comme extraordinaire.

Une dévotion à tout âge

Tom, 80 ans, avait besoin de soins et a donc dû s’installer dans une maison de retraite à Liverpool. Sa maman,

Ada Keating, 98 ans, a immédiatement pris la décision de déménager à ses côtés afin de pouvoir s’occuper de lui.
Ada a eu quatre enfants de son union avec son défunt mari Harry.

Après la mort du plus jeune de ces enfants âgé de 13 ans, Tom a décidé de ne pas se marier et de rester chez sa mère à Wavertree. Ils ont donc toujours vécu ensemble et sont depuis inséparables.

Ada a d’ailleurs déclaré à nos confères du site Metro : « Je vais dans la chambre de Tom tous les soirs pour lui dire bonne nuit et je passe tous les matins pour lui dire bonjour (…)

Quand je vais chez le coiffeur, il me cherche pour savoir quand je reviendrai. Lorsque je rendre

, il vient vers moi et me serre dans ses bras. »

La petite fille d’Ada, Debi Higham, et d’autres membres de la famille viennent régulièrement pour rendre visite à ce duo de choc et ils disent être heureux que les deux puissent de nouveau être ensemble.

Philip Daniels, le directeur de la maison de retraite, a déclaré au Dailymail qu’il ne cessait de s’émouvoir à la vue de cette relation fusionnelle : « C’est très touchant de voir la relation étroite que partagent Tom et Ada et nous sommes heureux de répondre à leurs deux besoins. Il est assez rare de voir des mères et leurs enfants ensemble dans la même maison de retraite et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour rendre ce moment aussi spécial que possible. »

Cette histoire particulièrement touchante nous rappelle encore une fois qu’une maman ferait tout pour être aux petits soins pour son enfant, quel que soit son âge ou son état de santé.

D’où vient cette fibre maternelle ?

En fait, à mesure que votre grossesse touche à sa fin, vous sécrétez des niveaux importants d’ocytocine

(la fameuse hormone de l’attachement), ce qui sera déterminant dans la relation que vous entretiendrez avec votre enfant.

Dès que vous sentez que votre bébé est sur le point de naître, votre cerveau libère instantanément cette hormone.

Ainsi, la douleur causée par les contractions envoie un message à votre cerveau qui produit une dose importante

d’ocytocine afin de vous préparer à tomber amoureuse de votre bébé.

Votre corps est donc parfaitement programmé pour tisser des liens avec votre enfant.

Néanmoins, dans certains cas, de nombreuses causes peuvent affecter cette liaison immédiate, notamment une grossesse problématique,

une naissance prématurée, une dépression post-partum ou une relation difficile avec sa propre mère.

Partager:

LA PIZZA CAMEMBERT.

La pizza camembert va vous faire fondre de gourmandise !

Verrine concombre ricotta saumon