Un étudiant est décédé après avoir mangé des restes de pâtes réchauffés au micro-onde

Manger des restes de nourriture non réfrigérés peut s’avérer dangereux pour la santé vitale. Fox News met en lumière un cas d’intoxication mortelle d’un jeune étudiant belge après avoir consommé des spaghettis à la sauce tomate.

Ce cas malheureux peut se produire souvent si l’hygiène et la réfrigération alimentaire ne sont pas respectées.
Explication du cas mortel du jeune étudiant

L’étudiant identifié en tant que « AJ » a fait réchauffer un plat de pâtes à la sauce tomate.

Ce plat a été préparé cinq jours à l’avance et n’a pas été réfrigéré.

Après avoir fini de manger, le jeune homme a vaqué à ses occupations quotidiennes mais trente minutes plus tard, il a ressenti des maux de tête, des douleurs abdominales ainsi que des nausées.

Par la suite, durant la nuit, il a enregistré des vomissements et des diarrhées intenses.

Cependant le jeune homme n’a pas consulté un médecin, pensant probablement qu’il s’agissait d’un malaise sans conséquence.

Mais le lendemain matin, il a été retrouvé mort dans sa chambre, à 11 heures du matin.

L’autopsie pratiquée sur son corps a révélé une nécrose du foie, ce qui signifie que son foie a cessé de fonctionner, et des signes de pancréatite aiguë étaient visibles.

Par ailleurs, l’examen fécal a révélé une importante quantité d’une bactérie nommée Bacillus cereus.

Elle agit comme un poison et se manifeste lorsqu’il y a eu une consommation de plats maintenus à une température ambiante pendant plusieurs heures, sans réfrigération.

De ce fait, il a été conclu que le repas de pâtes qu’il avait consommé était la cause de son décès.

Le cas de ce jeune homme a été signalé dans le Journal of Clinical Microbiology, publié dans NCBI, où il a été notifié que la bactérie B. cereus était bel et bien la cause du décès du jeune homme en bonne santé.

Qu’est-ce que la bactérie Bacillus cereus ?

Pour en Savoir plus veuillez vous rediriger vers la page suivante.