in

Préparer le sol du potager en 4 étapes

Cette année, pas question de louper vos plantations en exploitant n’importe comment votre terrain.

Détente Jardin vous dévoile les 4 étapes clés pour préparer le sol de votre potager comme un pro.

Décompactage, compost, remplacement de la terre…

Soignez votre sol de façon douce et offrez à votre potager les meilleures conditions pour démarrer les cultures dans quelques semaines ! Cela vous fera aussi gagner du temps…

Quand préparer son potager

Si vous pouvez nettoyer votre potager en fin de saison de récolte, préparer la terre également au printemps avant d’effectuer les premiers semis et les premières plantatations.

Il est important d’ameublir le sol et de décompacter les mottes de terre.

Les 4 étapes de préparation du sol de votre potager :

Décompactez le sol en douceur

Il n’est bien sûr pas encore temps de lancer les premiers semis.

Vous avez tout à gagner à commencer à préparer la terre, puis à laisser la nature travailler à votre place.

Tout commence par un assouplissement du sol, à la grelinette (ou aérobêche) si votre terre n’est pas trop lourde pour cela.

Sinon, retournez la terre à la fourche bêche, à rosses mottes, sans émietter ni ratisser après.

Mettre du compost et du fumier en pagaille

Les vers de terre ont du travail pour deux mois et ils aiment ça !

Étalez de la matière organique à la surface de votre sol, après l’avoir décompacté.

Ne lésinez pas sur les quantités : une couche de 5 à 10 cm d’épaisseur n’est pas excessive.

Laissez ensuite reposer tel quel, sans enfouir.

Remplacez la terre lourde

Si votre terre est vraiment trop collante, excavez le sol sur 20 cm de profondeur.

Remplacez ce volume par du terreau ou du compost de déchet vert (à vous faire livrer en vrac).

L’entretien du potager traité de cette façon sera bien moins pénible et vous aurez moins de souci de drainage.

Fabriquez une couche

Voici a quoi renssemble une couche bien faîte !

Empilez du fumier frais sur une bonne hauteur, couvrez avec des feuilles mortes si vous en avez et terminez avec 25 cm de terre.

La température monte dans les jours qui suivent et se stabilise ensuite vers 20 °C.

Il ne vous restera plus qu’à effectuer vos semis en primeur dessus.

Partager:

La salade de Cobb, une recette au bacon et au roquefort à tester d’urgence cet été

Semis : les techniques et les clés de la réussite