in

 l’ail dans l’huile d’olive est l’antibiotique le plus puissant de votre maison

Envoi
Avis
4.25 (4 votes)

Les propriétés curatives de l’ail et de l’huile d’olive L’ail et l’huile d’olives sont deux aliments qui possèdent des propriétés curatives. Pour savoir comment ils peuvent améliorer votre santé, poursuivez votre lecture.

L’ail

L’ail est antibactérien, antifongique et antiviral. En laboratoire, il s’est même révélé efficace contre des souches de bactéries antibiorésistantes.

Il tire ses propriétés de ses composés soufrés, qui agissent comme antioxydants et sont utiles au cœur.

Bien qu’il n’abaisse le taux de cholestérol que de façon modeste, il éclaircit le sang et diminue donc le risque de formation de caillots sanguins, de crise cardiaque et d’AVC (accident vasculaire cérébral).

Ceux qui en prennent six gousses ou plus par semaine voient leur risque de cancer du côlon, de l’estomac ou de la prostate diminuer de moitié comparativement à ceux qui n’en prennent pas plus d’une.

C’est qu’en plus d’éliminer les carcinogènes avant qu’ils n’endommagent l’ADN, les composés soufrés de l’ail entraînent l’autodestruction des cellules cancéreuses. Dans cette optique, on recommande donc de consommer au moins une gousse par jour.

 l’ail dans l’huile d’olive est l’antibiotique le plus puissant de votre maison

Comment consommer l’ail

L’ail est une source de cuivre, de fer, de zinc, de magnésium, de germanium et de sélénium.

Pour tirer le meilleur parti possible de ces propriétés, hacher ou écraser le bulbe et le laisser reposer 10 minutes, pour libérer complètement ses composés soufrés.

Les bulbes doivent être charnus et les gousses, lisses et fermes.

Ne pas les réfrigérez, mais les garder plutôt dans un récipient ouvert, au frais et à l’air libre. Ils se conserveront deux mois.

Bien que l’ail germé soit moins piquant, on peut parfaitement le consommer. Émincer le germe avant de le faire cuire.

L’huile d’olive

Riche en gras monoinsaturés, l’huile d’olive fait baisser le «mauvais» cholestérol LDL et monter le «bon» cholestérol HDL.

Elle renferme également de bonnes quantités de phénols, antioxydants qui pourraient prévenir l’accumulation de cholestérol sur les parois artérielles.

En outre, des chercheurs ont découvert récemment qu’elle agissait comme anti-inflammatoire, protégeant ainsi le cœur et l’ensemble de l’organisme. En effet, l’inflammation est liée aux cardiopathies, mais aussi au diabète de type 2, à la maladie d’Alzheimer et au cancer.

Comment consommer l’huile d’olive

L’huile d’olive est non seulement riche en gras monoinsaturés antioxydants, mais également en vitamines E et K.

Comme la chaleur ou les solvants utilisés pour produire l’huile «légère» ou «extra légère» détruisent les antioxydants, optez pour une huile «vierge», «extra-vierge» ou «pressée à froid», c’est-à-dire obtenue par simple pression.

Utilisez l’huile d’olive extra-vierge pour les salades ou pour y tremper son pain, et l’huile vierge pour la cuisson.

Toutes les huiles d’olive fournissent 120 calories par tranche de 15 millilitres (1 cuillère à table). C’est la ration quotidienne recommandée.

Voici autant de bonnes raisons d’inclure l’ail et l’huile d’olive dans vos recettes.

Vous pouvez mettre des gousses d’ail après les avoir percées avec une fourchette ou une aiguille stérilisée, les mettre dans une bouteille d’huile d’olive, puis fermer la bouteille et la laisser reposer pendant deux semaines, puis boire trois cuillères à soupe chaque matin.

Traitements et bienfaits:

▪ Purification du sang

▪ Filtrage hépatique

• Bénéfique dans le traitement des hémorroïdes

•Traitement des douleurs articulaires.

• Traitement de perte de cheveux.

▪ En plus, Efficace contre plusieurs autres maladies telles que les problèmes cardiaques, l’hypertension artérielle et le rhume

Partagez autant que possible afin que d’autres puissent en bénéficier. …..

l’ail dans l’huile d’olive est l’antibiotique le plus puissant de votre maison

Partager:

Poireaux à la carbonara

Filet mignon de porc au cidre