in

Des poissons bourrés de produits chimiques en Chine avant d’être vendus en France

Les amateurs de cabillaud vont être extrêmement déçus et choqués ! En effet, une enquête de journalistes de France 5 a dévoilé la vérité concernant le traitement des poissons surgelés.

D’après eux, ces aliments, en particulier le cabillaud, devaient passer par la Chine pour être grossis artificiellement avant d’être commercialisés sur le territoire français.

Un énorme scandale dans l’industrie agroalimentaire !

Après avoir été pêchés en Norvège, une grande partie des cabillauds ne seraient pas directement envoyés vers leurs pays de destination.

En fait, les poissons feraient un gros détour en Chine soi-disant pour être débités en dos et en filet avant de faire un long voyage en direction des commerçants français !

Déjà, un aussi long périple inquiète les consommateurs qui souhaitent accéder à des produits ayant voyagé le moins possible…

En effet, les cabillauds doivent parcourir plus de 15 000 km, sachant que la Norvège et la Chine sont distantes de plus de 6 500 km, la Chine et la France de plus de 8 000 km !

Alors qu’ils peuvent arriver en France plus rapidement sans ce détour, considérant le fait que la Norvège et la France ne sont distantes que de 2165 km environ. Mais le scandale ne s’arrête pas là…

Des cabillauds bourrés de produits chimiques pour paraître plus gros :

Si ces poissons doivent faire un aussi grand détour, ce serait aussi pour qu’ils se fassent grossir en Chine.

Pour cela, on injecte de l’eau dans les poissons afin qu’ils pèsent plus lourd en plus de paraître plus gros…

Évidemment, pour que l’eau tienne dans le corps de ces poissons durant le voyage, ils ajouteraient également différents produits chimiques comme le E451, un composé contenant des phosphates servant aussi à blanchir les poissons !

 

Avec une technique aussi scandaleuse, les Français risqueraient de consommer des poissons dangereux pour leur santé, et donc de mettre en péril leur vie. En effet, les phosphates pourraient entraîner des maladies lorsqu’ils sont consommés à l’excès.

Si vous avez encore du mal à y croire, voici le reportage de France 5 à ce sujet :

Le doc du dimanche "Mollo sur le cabillaud"

Avant d'atterrir dans nos congélateurs, le cabillaud péché en Norvège est envoyé en Chine. 15 000 km de voyage pour économiser sur la main d'oeuvre. Et ce n'est pas tout…(Re)voir "Mollo sur le cabillaud" dans Le doc du dimanche ►http://bit.ly/DocDimanche_Cabillaud

Gepostet von France 5 am Freitag, 18. Januar 2019

Partager:

Gâteau au yaourt allégé vanillé sans huile

Clafoutis Rhubarbe Fraises